French French

LA PYRALE DU BUIS

Les attaques de buis par cette chenille ont massivement reprise en France dès les beaux jours.

« La pyrale passe, le buis trépasse ». Sylvie Briet*

Depuis son arrivée en 2009, l’aspect des jardins à la française a changé. Certains grands châteaux ont préférés arracher tous leurs plants.

Cette chenille ravageuse, venue de chine via l’Allemagne avec des buis ornementaux importés, a envahi 32 pays d’Europe en dix ans.

50 Départements sont touchés en France où elle a défoliée 90% des buis.

De décembre à février, elle se met en pause et en mars, comme l’hiver n’a pas été assez rigoureux, elle est revenue en force.

Cette année 2020 elle menace la région Paca, l’Occitanie et le causse du Larzac. Les forêts d’Auverge-Rhone-Alpes sont elles ravagées depuis 2015.

Image Pyrale du Buie

Le ravageur n’a pas pu être contrôlé !

Les chercheurs forestiers tentent de la combattre. Ils ont tenté plusieurs approches, testé des parasites pour tuer les œufs ou détruire les larves comme les trichogrammes, ces micro guêpes qui pondent dans les œufs de la pyrale.

Des recherches sont en cours pour trouver d’autres prédateurs,

mais la seule solution pour limiter les dégâts semble être les pièges à phéromones le Bacillus thuringiensis. Une autre solution est la pose de nichoirs et nous vous conseillons de vous rapprocher de la LPO si vous avez un grand jardin ; ils vous conseilleront.

Certains oiseaux prédateurs comme les mésanges aident à lutter contre ce fléau, mais les mésanges sont en nombre insuffisant devant le cyclone dévastateur des attaques.

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

Une femelle pyrale pond jusqu’à 1 000 œufs au cours de sa vie. Ce sont les larves de la première génération qui se réveillant lorsque les jours rallongent, mangent les feuilles du buis. Lorsqu’elles ont tout dévoré, elles s’attaquent à l’écorce.

 

 La pyrale du buis s'aventure dans les vignes !

Ces derniers jours, des pyrales du buis se sont aventurées dans des vignes bordées par des haies de buis. Mais pas de panique, ce ravageur ne s'attaque pas à la vigne.

 

Quelles sont les conséquences pour l’environnent ?

Le buis est très présent sur les coteaux secs. Il retient le sol fragilisé par les pentes.
Le buis contribue à apporter une ambiance forestière dans le paysage.

Les artisans qui utilisent le bois du buis qui est très dur et très solide sont très inquiets .

 Décryptages par Patricia H Millet de l’article de* Sciences et Avenir de mai 2020 n° 879

 

LA PYRALE DE LA VIGNE

 La Pyrale de la vigne est en réalité une Tordeuse de la famille des mites comme la pyrale du buis sauf que cette dernière n'est pas une tordeuse de feuille.  Les larves des pyrales du vignoble attaquent  la vigne mais les essais montrent qu'au niveau des populations habituellement rencontrées, sauf en Champagne et dans le Bordelais, que leur population n'a pas d'incidence majeure sur la récolte sauf en cas d'attaque massive.  Dans le vignoble Champenois où elle est bien présente tous les ans, on utilise en préventif (de façon collective sur de grandes surfaces)  la méthode de confusion sexuelle à l'aide de phéromones  pour prévenir des futures pontes et par conséquent réduires les dégats potentiels de ce ravageur des larves qui attaquent les feuilles.

 

Image Pyrale de la Vigne 3 Image Pyrale de la Vigne Image Pyrale de la Vigne 2