DESSERTS BREDLE ET PATISSERIES DE NOEL

ORANGE

Le mot « orange » provient du sanskrit. En chinois ancien comme en chinois moderne, le mot désignant l'orange est « ju ». Ces fruits sont mentionnés pour la première fois il y a 2 200 ans dans le Charaka-Samita, un livre médical de la littérature sanskrite.


Au cours de leur première grande halte en direction de l'Europe, sur le chemin de l'ouest en direction de l'Inde, les hindous ont donné aux oranges la désignation de « naranj » - un mot que les musulmans transportèrent plus tard dans tout le bassin de la Méditerranée.


En passant par le « nerantzion byzantin », puis par le latin nouveau « arangium », « arantium » et « aurantium », le terme devin en espagnol naranja, en italien arancia, en portugais laranja pour devenir enfin orange en France.

Il y a 20 millions d’années : La forme primitive des agrumes est apparue probablement il y a 20 millions d'années dans l'Archipel malais, à l’époque où ces îles du pacifique du sud faisaient encore partie d'une masse de terre englobant tout autant l'Asie que l'Australie.

Il y a 2 200 ans : Les Chinois se consacrent à la culture des agrumes il y a 2 200 ans dans les montagnes d'Asie orientale, au coeur d'un petit paradis terrestre, réparti entre les contreforts himalayens et le sud-est de l'Asie.

Début du XVe siècle : On trouve des oranges en Espagne au début du XVe siècle. Elles ont probablement suivi la route de la soie vers l'Europe, traversant le Moyen-Orient et le Proche-Orient où elles ont trouvé un climat adapté à leurs besoins. De là, elles gagnent le sud de l'Europe. Les Portugais rapportent des plants d’orangers de leurs escales à Ceylan et dans les comptoirs chinois en 1520.

Son succès finit par évincer l'orange amère. Grâce à un intense travail de sélection et à la mise au point de nouvelles méthodes de culture, l'orange du Portugal devient la norme de qualité et de référence dans toute l'Europe. Sa popularité est telle que, dans les pays arabes, on a cessé de l'appeler narandj pour l'appeler bortugal, nom qui lui est encore accolé.

Jusqu'au début du XXème siècle, l'orange est restée un fruit rare que l'on offrait aux enfants à Noël.

Aujourd'hui, l'orange est le deuxième fruit le plus consommé en France après la pomme. Elle provient essentiellement d'Espagne, du Maghreb (de novembre à mai, ce sont les meilleures), d'Israël, d'Italie, d'Afrique du Sud et des Etats-Unis (en été). En France, il existe une petite production de cet agrume localisée en Corse et dans les Pyrénées-Orientales.

Pamplemouse soufflé

SOUFFLE AU PAMPLEMOUSSE ET A L'ORANGE

6 pampelmousses roses

50 g de beurre

50 g de Maïzena

5 oeufs

150 g de sucre en poudre

1 zeste d'orange non traité

Lavez et brosser les pamplemousses. Retirer une calotte aux deux tiers de la hauteur des fruits et divez la pulpe à l'aide d'une petite cuillère.

Pressez cette pulpe pour en extraire tout le jus. Filtrez et mesurez -en 1/3 l.

Faites fondre le beurre dans une casserole, ajouter la Maïzena et mélangez vivement.

hors du feu, mouillez avec 1/3 l de jus et remettez sur feu doux sans cesser de remuer pour faire épaissir. Ajoutez le sucre et le zeste d'orange.

Allumer le fou à 200°C

Séparez les blancs des jeaunes d'oeufs. incorporez les jeuens dans la casserole et batttez les balncs en neige ferme. Ajoutez-les délicatement à la préparation.

Versez la préparation dans les pamplemousses évidés. Cladez-les dans un plat à four et faites cuire 20 mn sans jamais ouvir celui-ci.

Servez dès la sorite du four avec une coupe de champagne DEMI SEC Gabriel Boutet.


PATISSERIE1

En Alsace  mon pays d’origine les Bredele ou Bredle sont des petits biscuits ou gâteaux confectionnés à l’occasion des fêtes de fin d’année. Leur nom est un diminutif de Winachtsbredele , mot qui signifie littéralement « petit gâteaux de Noël. Dans les familles alsaciennes, on confectionne ces petits gâteaux dès le mois de Novembre au début de l’avent et on les conserve dans des boites en métal, car la tradition veut que l’on ne les mange pas avant le 24 décembre au soir.

On ne connaît pas avec exactitude l'origine des bredele. Les premières recettes de biscuits de Noël dont on a retrouvé des traces écrites datent du XVIe siècle, mais cette tradition pourrait être plus ancienne. Les plus anciens moules utilisés pour la fabrication de ces gâteaux datent du XIVe siècle, mais l’on ne sait pas s’ils étaient confectionnés uniquement à l'approche de Noël ou pour d'autres occasions. Selon certains, les Bredele auraient à l’origine servis à décorer le sapin de Noël : cela expliquerait pourquoi les maîtresses de maison alsaciennes leur ont donné des formes diverses, inventant au fil du temps d’innombrables recettes.

Les recettes de bredele, transmises principalement à l'oral, se comptent par dizaines. On dit souvent qu’il y a autant de formes et de recettes de Bredele que de familles alsaciennes
Il existe toutefois de grands classiques parmi ces petits gâteaux qui font la joie de tous les convives pendant la veillée de Noël :
 étoile à la cannelle,  anisbredela (gâteau au blanc d'œuf et à l'anis vert),  petit pain d'épices
 sablés au beurre, gâteaux aux amandes, noisettes ou noix,  gâteaux aux épices comme la cannelle, le gingembre ou la vanille…

Recette des Petits Fours au beurre : Butterbredele

250 g de farine

125 g de sucre

125 g de beurre

4 jaune d’œufs dont un pour dorer

Mélanger le sucre, le beurre ramolli, les œufs, la farine. Bien malaxer le tout. Laisser reposer la pâte durant deux heures. Faire une abaisse très mince et découper avec des emportes pièces aux formes variés. Les dorer au pinceau avec le jaune d’œuf restant. Faire cuire sur une plaque beurrée 5 à 10 mn à four moyen.


On déguste ces biscuits avec du café, du thé un vin d’Alsace Gewurztraminer ou un Champagne Gabriel Boutet Grande Réserve.

 

Baerewecke (Pain aux Fruits secs et confits alsacien)

Ce pain est confectionné traditionnellement en Alsace depuis 1474  pour l’avent et se compose de divers fruits secs et confits.  La légende veut que ce pain accompagne les colporteurs qui allaient de maison en maison durant la période de Noel au Nouvel An pour distribuer l’ Almanach. Ces pains sont très énergétiques et délicieux, ils se conservent longtemps dans une boite en fer blanc et sont le  compagnon idéal pour traverser la froidure de l’hiver !

La tradition dit que ces pains de fruits symbolisent Le Chemin vers le Divin ils ne doivent pas contenir d’œuf ni de beurre ni de lait .Les noix et les amandes évoquent le Message caché. A l’intérieur de leurs coques dures repose le fruit caché que l’on ne peut trouver avant d’avoir fait l’effort de briser l’enveloppe. Le Bierewecke (pain de poires en traduction littérale) se servait avant la messe de minuit, avec le pain d’épice et un vin chaud à la cannelle.

Si vous aimez les fruits confits, pas d’hésitation, lancez-vous, vous ne serez pas déçus! D’autant que sa réalisation est un jeu d’enfant! Le Baerewecke se conserve facilement 2 mois (il est d’ailleurs recommander de le laisser reposer quelques jours: il n’en sera que meilleur!).

Préparation:

Cuisson:

Temps total:

Pour:

20 min.

30 min.

24 heures (reposinclus)

6 pers.

200 g de pâte à pain (maison ou du boulanger)

  • de poires séchées
  • 100 g de raisins secs
  • 125 g d’abricots séchés
  • 100 g de dattes
  • 125 g de figues
  • 50 g d’écorce d’oranges et d’écorce de citrons confits
  • 50 g de cédrat  ou citron confit
  • 1 pincée de clous de girofles
  • 50 g d’amandes concassées
  • 50 g de noisettes concassées
  • Un zeste de citron
  • ½ cuillère à café de cannelle moulue
  • ½ cuillère à café d’anis en grain
  • ½ cuillère à café de muscade râpée
  • 2 cuillères à soupe d’eau de vie
  • 50 g de sucre en poudre

Préparation

La veille, coupez les poires et les abricots séchés en dés, puis faites -les gonfler avec les raisins dans un peu d’eau pendant environ 1 heure. Ajoutez les dattes, les figues, les écorces confites et l’angélique coupés également en petits cubes. Puis les épices, les amandes et les noisettes. Ajoutez l’eau de vie à l’eau d’infusion des fruits séchés. Laissez mariner 24 heures. Le lendemain, ajoutez le sucre en poudre dans le saladier et mélangez bien. Puis incorporez dans la pâte à pain en la pétrissant. Façonnez en pain long et enfournez pour 30 minutes à 180°C.

LE PAIN D’EPICE

L'origine du pain d'épice  ou pain de Vie, remonte très loin dans l'histoire

Déjà du temps des anciens égyptiens l'on consommait un pain au miel, puis le grec Aristophane fait mention du "melitounta" à base de farine de sésame et enduit de miel tandis que "Athénée" vente le "melilates" fabriqué à Rhodes. Pline l'ancien rapporte que les romains connaissaient le "panismellitus", un pain frit arrosé de miel, cependant ce n'étaient que des précurseurs du pain d'épices actuel.

C'est au moyen-âge, lors des croisades, que les occidentaux en firent connaissance en terre sainte et en rapportèrent la recette ainsi que les épices. Une première mention du "Lebkuchen", PAIN DE VIE en allemand, est faite à Ulm en 1296 puis il se répand dans les monastères du Saint-Empire romain germanique : Munich où un "Lebzelter" (pain d'épicier) paye une taxe en 1370, à Nuremberg il est mentionné en 1395, Aachen, Bâle, Augsbourg...

Un texte de 1453 rapporte que le pain d'épices était sur les tables à l'occasion des fêtes de Noël  des moines cisterciens de Marienthal près de là où je suis née en Alsace. Au XVIIème siècle, le pain d'épices de Reims où officient une vingtaine de maîtres "pains d'épiciers" est le plus réputé du royaume, le bailli de l'archevêque leur octroie des statuts de corporation en 1571, reconnus officiellement en 1596 par Henri IV.En 1725, le pain d'épicier Nicolas Stohrer, qui fît son apprentissage dans les cuisines du roi Stanislas de Pologne à Wissembourg, devient le pâtissier favori de Marie Leszczynska, future reine de France qu'il suivra à Versailles

PAIN D EPICE POUR MOULE A CAKE dont je donne la recette est encore différent de celui du pain d’épice découpé par des moules à  formes que je vous mets en fin de page.

Préparation:15 minutes Cuisson:50 minutes Préchauffez le four à 180°C (Th6).

250g de farine (moitie de maizena)
200g de miel
50g de poudre d'amande  et poudre de biscuits de reims
50g de vergeoise brune
10cl de lait
1 oeuf (battre le blanc en neige) ne pas prendre le jaune
1 sachet de levure chimique
1 pincée de bicarbonate de soude
1 pincée de sel un peu
1 càs de marmelade d'orange ou écorces d'orange confite (facultatif)
1 càc d'épices à pain d'épice
(cannelle, clou de girofle, gingembre, anis, vanille, muscade )
50g de beurre + 10g  pour le moule

Faites chauffer doucement le lait, le beurre et le miel. Ôtez du feu aux premiers bouillons.
Dans un saladier, mélangez la farine, la levure et le bicarbonate puis le sel, la vergeoise et les épices.
Creusez un puits au centre et y versez doucement le mélange lait-miel sans cessez de remuez avec une cuillère ou au batteur ce qui allégera la pâte
Terminez en incorporant l'oeuf et la marmelade d'orange. (Facultatif)
Beurrez un moule à cake et y versez la pâte. Enfournez pendant 50 minutes environ jusqu'à ce que la pointe d'un couteau ressorte sèche.
A la sorti du four, badigeonnez-le avec un peu de marmelade ou avec du sucre glace mouillé à l’alcool de vie (opération facultative)

Pain de Vie

500 g de miel

250 g de sucre

125 g de cédrat et d’orangeat

375 g d’amandes coupées en petits morceaux

10 g de cannelle

Une pincée de noix de muscade et de girofle

½ verre de schnaps (eau de vie)

1 pointe de carbonate

750 g de farine

PATISSERIE2

1er Novembre de 19h à 22 h

Nocturne dans nos CAVEAUX 

en Musique

MAROILLE POUR TOUS

servi sur pain grillé ou tarte flambée selon la météo

Fromage des vendangeurs venus jadis ...du Nord


 maroille

Savez-vous pourquoi en Champagne on sert du MAROILLES DES VENDANGES ,

Parce que les vendangeurs venaient du Nord de la France durant les vendanges et apportaient avec eux pour travailler dans les vignes le fromage Maroilles.

A la maison GABRIEL BOUTET le MAROILLES est toujours choisi affiné,

soigneusement selectionné et parfois  servi accompagné de notre RATAFIA FORTISSIMO

 
 

Toussaint 2 Novembre programme 2018 image automne



Toussaint 1Novembre programme 2018 image automne


Pour nos soirées d’été

Verrines aux sardines ( mousse ou rillettes*)

1 boîte de sardines à l'huile (avec l’huile)
2 à 3 cuillers à soupe de purée mousseline ou une grosse patate déjà cuite à l’eau

20 g de crème fraiche
3 œufs

1 à 2 pommes de terre moyennes

sel, poivre

Faire une béchamel avec beurre fondu + farine ou maïzena et lait

(bien mélanger et faire cuire en mélangeant jusqu'à obtenir une béchamel épaisse).

Saler poivrer.

Mixer les sardines dans leur huile
Ajouter les œufs entiers

Rajouter la béchamel ( je mets un tout petit peu de noix de muscade râpée dans la mousseline)

Mixer tout bien jusqu’à obtention d’un appareil lisse pour une mousseline

* Variante :

Laisser des petits morceaux de pomme de terre et de sardines et vous aurez une texture de rillettes pour mettre sur des petites tranches de pain avec du champagne c’est flatteur au goût)

Rajouter des herbes (orties, persil, pissenlits, échalotes, ciboulettes…mais pas de romarin , thym ni de coriandre cela gâche le gout du champagne !)

Mettre l’appareil dans des ramequins beurrés et faire cuire à 195°C 10 à 15 mn.

Laissez refroidir, puis mettre un couvercle sur la verrine et mettre au frigo si on ne sert pas dans la demi-journée. Peut se garder 2 jours au frigo.

Je sers chaud avec une salade verte et du pain aux graines et du

  • champagne Millésimé

Je sers froid en mousseline avec un assortiment de petits légumes cuits tièdes et du

  • champagne Rosé

Je sers froid en rillettes avec du pain aux graines et

  • du champagne Grande Réserve

Recettte de Patricia HUCKEL MILLET 2017©
verrines mousse ou rillettes de sardines image       champagne et sardine

 

 

 ACCORDS METS ET CHAMPAGNE   ACCORDS CHAMPAGNE ET SAUCES     AROMES DU CHAMPAGNE

 

 

carte aromes image site

 

 LES RECETTES DE LA SEMAINE DE NOTRE PARTENAIRE LA FERME DOLLINGER

 

Idée de recettes:

Salade de fenouil au thon

https://www.ferme-dollinger.com/recettes/salade-de-fenouil-au-thon-67.html

 

https://www.ferme-dollinger.com/recettes/tarte-aux-navets-100.html
Velouté aux panais et aux carottes
https://www.ferme-dollinger.com/recettes/velout-aux-panais-et-aux-carottes-r-ties-39.html

 

& pleins d'autres idées sur notre site internet...
 
http://www.ferme-dollinger.com/recettes/">http://www.ferme-dollinger. com/recettes/

 

 

 

 


    LES RECETTES PLAISIR DE PATRICIA

 

charlotte

 

 

Mousseline de Reims

A l'origine, en 1690, le biscuit de Reims était blanc.

Puis on lui ajoutait du carmin pour le colorer en rose pour cacher les traces de graines de vanille noires.

 

Préparation pour 6 personnes 45 mn

Ingrédiens :
250 g de biscuit de Reims
4 feuilles de gélatine alimentaire
500 g de framboises fraîches ou surgelées
200 g de sucre en poudre
1 L de crème fraiche liquide

 

Place la crème fraiche au frais 1h anvant de réalisé la charlotte.

Tapissez le moule à charlotte avec les biscuits de Reims, d'abord le font puis les bord, en les serrant bien.

Mets les feuilles de gelatine à tremper dans un bol d'eau froide.

Mets de côté une dizaine de framboises pour le décor.

Dans un saladier, écrasez à la fourchette les framboises et le sucre en poudre.

Récupèrez quelques cuillerées à soupe de jus des framboises, faite chauffer ce jus dans une casserole à feu très doux.

Essorez les feuilles de gélatine avec les main, plongez -les dans la casserole et éteigner le feu pour qu'elles fondes.

Versez la crème fraiche dans un saladier et monté-la en chantilly.

Ajoutez le contenu revroidi de la casserole et incorporer les framboises écrasée. Puis versé le dans le moule à charlotte.

Couvré-le avec un dernière  rangée de buscuits. Placer le tout au frais pour 3 heurs au moin.

Décorer la avec les framboises réserver avant de servir.

 


 

 

Idées de recettes de la semaine suivez les liens ci-dessous avec la cuvée Grande Réserve pour soutenir l'apreté de la noix et l'amertume de l'endive

 

 
 poterie pour paté et choucroute 1

 Paté de Foie Alsacien recette traditionnelle

  
Préparation pour 8 personnes 10 mn
cuisson 20 mn à 180° Th, 6 
 
Ingrédiens :
500 g de foie de porc
750 g de lard frais
500 g de farine
20 g de sel
1 feuille de laurier
 
Passez le foie et lard dans un moulin à viande
Diluez la farine avec de l'eau   ou moitié Risling moitié Champagne, afin d'obtenir une crème épaisse et onctueuse,
Mélanger la préparation obtenu avec le hachis
Mettez dans une terrine Alsacienne  en terre bien beurrée, piquez la feuille de laurier dans le pâté
Cuire dans le four à feu 180° C jusqu'à ce que la préparation soit bien dorée
Piquez avec la pointe d'un couteau. Si la pâte reste accrochée au couteau, prologez la cuisson.
Laissez refroidir avant de démouler.
 
Servir sur une tranche de miche de pain à l'ancienne, une salade au vinaigre de Melfort  ou Balsamique et une flûte de Champagne Gabriel Boutet Cuvée Grande Réserve  (certains vieux Millésimes Charles MILLET peuvent également convenir)
 
 
 
 palets
 Palets aux émeraudes
 
 
Il y a très longtemps , dans l'ancien temps, les pistaches que l'on appelait amandes de "Perse" (qui devient officiellement en 1934 l'Iran) servaient à soigner les rages de dents !
 
Préparation pour 6 personnes 10 mn
cuisson 20 mn à 180° Th, 6 
 
Ingrédiens :
250 g de farine
120 g de sucre en poudre
et une gousse de vanille 
125 g de pistaches mondées (épluchées) non salées 
80 g de beurre mou
1 noisette de beurre pour le moule
2 c à s de lait froid
1 oeuf
1 pincée de sel
 
Préparation
Dans un saladier mélangez tous les ingrédiens à la main, pétrissez bien afin d'obtenir une belle boule de pâte
Etalez sur une plaque anti-adhésive ou graissez le fond avec la noiselle de beurre, vous pouvez aussi poser du papier sulfurisé sur la plaque.
Faitez de croisillons sur le dessus avec les dents d'une fourchette
Cuire à four 180° C Th 6 durant 20 mn
A la fin de cuissons laissez reposer en la laissant tiédir
A servir aussitot avec un champagne  Gabriel Boutet Cuvée Selection d'Etincelles à base de 75% de Pinot Noir qui donnera ses arômes fruités, Peut aussi convenir sur certains Millésimes
 

 
coeur st valentin ou fete des meres
 
 
Galette rose aux biscuits de Reims
 
Recette pour la Saint Valentin ou la fête de mères
 
Préparation pour 6 personnes 25 mn
cuisson 15 mn Th 6 180°C
 
Ingrédiens :
Pâte
200 g de biscuits rose ou de poudre de biscuits rose de Reims
125 g de beurre
1 noisette de beurre pour la moule
125 g de poudre d'amandes
1 oeuf
 
Glaçage
3 c à soupe de sucre galce
6 gouttes de jus de citron
colorant naturel rose
 
Mettre les biscuits dans un sac plastique et les écraser avec un rouleau à patisserie ou mixez -les.
Faire fondre le beurre soit au bain marie soit au micro ondes
Dans un saladier mélanger la poudre de biscuits roses de Reims avec la poudre d'amandes. 
Versez dessus le beurre fondu, l'oeuf et mélanger avec une cuiller en bois jusqu'à épaissisement.
Lorsque la pâte est bien compacte prelevez la et mettez la dans un moule graissé
Abaissez la soigneusement.
Cuire au four à 180° C Th6 durant 15 mn
 
Pendant ce temps, mélangez tous les ingrédiens du glaçage de façon homogène
Après démoulage passez le glaçage obtenu sur la pâte cuite.
 
A boire avec un champagne Demi-sec Miss Pat* pas trop dosé,
 
 
pralintette de LYON
 
Tarte Pralinette spécialité de la ville de Lyon
 
Préparation  pour 6 personnes 30 mn
cuisson 45 mn à 180° Th 6 
 
Pralinette était une sorcière qui avait perdu la mémoire. Du coup, elle se prenait pour une grande cuisinière et sa seule réussite fut cette tarte qui régalait tout son village !
 
La praline fut crée au 17e siècle par l'officier de bouche du Duc Cesar de Choiseul, comte du Pressis-Preslin, maréchal de France sous Louis XIII. Un officier de bouche estait un domestique rattaché à l'Office.L'Office est une charge réuinissant tous les arts de la table.
 
Ingrédiens 
1 Pâte sablée
1 cuiller à soupe rase de farine pour le plan de travail
200 g de crème fraiche épaisse
200 g de pralines rouges ou roses
 
Etalez finement la pâte sablée sur le plan de travail fariné à l'aide d'un rouleau de patisserie
Déposez la dans de petits moules à tarte , piquez les fond avec les dents d'une fourchette pour éviter qu'elle ne gonfle. Précuire à 180° C durant 10 mn
 
Faire fondre la crème fraiche dans une casserole à feu doux. Lorsu'elle devient liquide, jetez toutes les pralines que vous aurez au préalable concassées avec un petit marteau dans un sachet plastique 
ATTENTION NE JAMAIS METTRE DE PRALINE DANS AUCUN MIXER MEME LE PLUS PUISSANT ELLES CASSENT LES LAMES ET LE BOL
 
Mélangez à la cuiller en bois à feu doux la crème et les pratline sans cesser de tourner, l'appareil (le mélange) 
Lorsque la préparation est bien réduite au bout de 15 mn versez sur les fonds des tartelettes pré-cuites puis remettez les durant 15mn au four.
 
Laissez refroidir avant de servir avec une boule de glace à la vanille ou avec un sorbet au citron ou à la framboise ou groseille, peut aussi convenir avec le cassis et un un soupçon de Champagne soit Demi sec soit Extra Brut pour expérimenter le choc acide /sucré très intéressant au niveau du palais !
 
Fabienne logo
 
 
Notre amie le docteur Fabienne Criquy qui anime les ateliers à HAGUENAU a écrit ce petit livre que nous vous recommandons vivement. disponible dans toutes les bonnes librairies ainsi que chez Patricia H MILLET.
 
Fabienne Criquy 1
 
                                                               Fabienne Criquy 2
 
 

 

LES MILLESIMES


 

 

Le Millésime 2008  en bouteilles spéciales sera  commercialisé dès l'autome par la maison Gabriel Boutet sous la marque de notre ancêtre et descendant Charles MILLET

Il vient du froid et  laisse deviner les minéraux dilués puisés dans une éponge en craie gonflée par des pluies de printemps importantes.

Le froid a particulièrement marqué de son sceau l’année 2008 en Champagne. Et les vignerons comme à leur habitude, surent une fois de plus se montrer à la hauteur des défis de la nature en sachant l’écouter, se mettre à son pas et adapter leurs travaux.

Dès le mois d’octobre le ton fut donné ! Dès le 5 pour être précis, les températures se mirent à baisser de moitié ! Pour descendre en plein mois d’octobre à -3°C. Dès ce moment les champenoises et les champenois surent à quoi s’en tenir. Et la baisse du thermomètre ne s’arrêta pas là, car en novembre on frôla les -7°C avec des précipitations très basses de l’ordre de 30 mm sur l’ensemble du mois. La dégringolade des températures continua en décembre avec un record à -10°C le 22.

Janvier 2008 connaîtra un sensible redoux pour ensuite redescendre en février et remonter en mars et passer définitivement les températures positives à la mi-avril. L’hiver 2008 fut très long et s’amusa à faire le yoyo dans les températures négatives pendant près de 6 mois !

Avec le printemps, le mois d’avril connut un retour des températures positives, mais aussi des précipitations qui ont arrosé le vignoble durant 3 semaines. L’humidité fut de retour en Champagne. Le début du mois de juin laissa présager une belle floraison qui débuta sur les deux premières semaines

Puis, soudain, en plein mois de juin, des températures très fraîches frappèrent le vignoble alors en pleine floraison. Mais il y eu plus de peur que de mal ! Le mois de juillet, très clément, offrit deux belles semaines consécutives de soleil, et de chaleur idéale, comprise entre 25 et 30°C. Durant le mois d’août, on connut des épisodes pluvieux très soutenus avec des précipitations enregistrées de l’ordre de 20 à 36 mm sur certaines journées ! L’ensoleillement fut faible mais satisfaisant. Le climat général fut doux, avec des moments de fraîcheurs soirs et matins.

Millésime Solaris 2008

 

 


Millésime 2011 en prévente 28€


 

Comme une source intense de joie. Le millésime. Sa couleur glisse vers le jaune brillant d un soleil qui se mire sur la terre humide de champagne et s éclaircit en nuances ocres jaune d un  soir d été.  Au début quand je le pousse de ma langue vers le palais un parfum de raisins  et de brioche cuits de soleil marque sa présence.  Lorsque je l'avale, il donne un contentement paisible dans ma gorge,une sérénité  malgré sa retenue. Mes yeux embués de sa fraîcheur  pétillent d une promesse d éclat de bulles et de rêves d un bonheur modeste mais éclatant.

 

 


 La grande Année 2015 ! 


 

L’année 2015 a été caractérisée par un été chaud, sec et ensoleillé. Des caractéristiques de maturation optimales pour les raisins en Champagne.

L’état sanitaire était parfait et sans pression du botrytis. Le choix des dates d’ouverture des vendanges s’est fait dans la sérénité et au regard de la maturité. Des rendements de 10 000kg/ha, un degré potentiel alcoolique proche de 11°, une acidité supérieure à 7g/l  étaient conformes à notre attente. Les premières dégustations des vins, confirment les espoirs à venir. Les vins sont généreux avec une grosse expression aromatique, soutenue par une acidité réelle qui confère une agréable fraicheur. Les grands et les premiers crus, tant en Chardonnay  qu’en Pinot Noir, dégagent une grande finesse et en vieillissant laissent espérer une grande élégance. Le caractère exceptionnel d’un millésime, outres les qualités particulières de l’année, doit aussi avoir une aptitude au vieillissement. Et cela se juge avec le temps. Nous en reparlerons dans 5 ans.


 

 LE MAROILLE

Fromage des vendangeurs venus jadis ...du Nord


 

 maroille

 

 

Savez-vous pourquoi en Champagne on sert du MAROILLES DES VENDANGES ,

 

Parce que les vendangeurs venaient du Nord de la France durant les vendanges et apportaient avec eux pour travailler dans les vignes le fromage Maroilles.

A la maison GABRIEL BOUTET le MAROILLES est toujours choisi affiné, soigneusement selectionné et parfois  servi accompagné de notre RATAFIA FORTISSIMO Ladie Patricia

 


Tomates aux crevettes
  https://www.ferme-dollinger.com/recettes/tomates-aux-crevettes-amuse-gueules-91.html

Chou rouge aux châtaignes et aux pommes

 

 

 


 

 

 

MAGRETS DE CANARD AUX CERISES OU A L' ORANGE

 

magret de canard

 

POUR 4 PERSONNES

Préparation 20 mn

cuisson 15 mn

 

Il vous faut 2 magrets environ 700 g au total

500 grammes de griottes ou cerises acidulées ou 4 belles oranges

1 cuil à soupe de champagne

1 cuiller à soupe de vinaigre de cidre

2 branches de romarin

sel, poivre

 

Récupérer le jus des cerises ou des oranges pressées. Faites chauffer le jus dans une petite cocotte, avec le champagne et le vinaigre, à feu doux, jusqu'à ce qu'il devienne légèrement sirupeux.

Réservez-le.

 

A l'aide d'un petit couteau pointu, pratiquez des incisions sur le côté peau des magrests. Salez, poivrez-les.

Faites chauffer une poêle épaisse et posez les magrets côté peau dans la poêle très chaude, sans matière grasse.

Faites rissoler durant 5mn à feu vif.

Retournez, ajouter des brindilles de romarin, couvrez et laissez cuire encore 5 mn à feu moyen.

 

Dans un même temps faites cuire les cérises ou le jus d'orange et sa pulpe 5mn dans le sirop préparé précédemment.

 

Servez ensemble les magrets et la sauce sur des pommes de terre vapeur ou avec une purée de légumes

et un verre de  Champagne Brut GRANDE RESERVE Gabriel BOUTET à 8°

 


 

medaillons de saumon

Petites terrines de saumon en médaillons

 

Pour 4 personnes

150 g de filet de saumon

200 g de saumon fumé

1 peif battu

zeste rapé d'une demi-citron

1 pincée de poivre de Cayenne

100 g de Gervais

125 g de mascarpone

1 cuill à souped'aneth haché

sel, poivre

 

Préchauffez le four à 160 ° C

Dans un mixeur, faites une pâte avec le filet de saumon coupé en dés et 50 g de saumon fumé.

Avec le moteur toujorus en marche, ajoutez l'oeuf progressivement.

 

Mettez dans un bol, ajouter le zeste de citron, le sel et le poivre. Mettez au refrigérateur durant 10 m,.

 

Tapissez 4 ramequins beurré avec les tranches de saumon fumé en les laissant un pue déborder. Remplissez à moitié avec la pâte de saumon, puis le mélange de mascarpone et finissez avec une couche de pâte de saumon.

 

Mettez les ramequins dans un bain- marie bouillant, couvrer avec une  feuille de papier sulfurisée et mettez au four durant 20 mn.

 

Laissez refroidir les ramequins puis renversez les paquets de saumon sur 4 assiettes.


Servez avec une sauce  à base de tomates avec un filet de  citron  sur des épinard frais

et accompagnez d'un verre de champagne Brut Rosé Gabriel Boutet

 


 

terrine

 

 

Paté de Venaison en Croûte en Terrine de SOUFFLENHEIM*

*Soutenez les potiers authentiques qui travaillent de façon artisanale en Alsace

 

Pour 8 personnes

Préparation 1 h (la veille)

Cuissons 1 H30

 

700 g d'épaule ou de cuissot de chevreuilou de sanglier (venaison)

200 g d'échine de porc

100 g de foie de porc

100 g de lard gras

1 filet migon de porc

8 fines tranches de poitrine fumée

1 cuill à soupe de poivre vert

5 baies de genièevre

1 oeuf

4 cuill à soupe de champagne

1 oignon

200 g de saindoux

50 g de mie de pain

10 cl de lait

2 cuill à soupe de persilhache

1/2 cuil à café de qutre-épices

sel, poivre

 

Pour la pâte si vous ne la faites pas vous même, prenez une belle et bonne pâte feuilletée roulée que vous badigonnerez avec du jaune d'oeuf avant de la poser sur la terrine.

Pour la finition 1 sachet de gelée au madère.

 

Chauffez le saindoux dans une poële. Faites saisir le filet mignon de porc 2 mn sur chaque face. Salez, poivrez et laissez refroidir. entourez-le de poitrine fumée. Mettez de côté au frais.

 

 

Faites tremper la mie de pain dans le lait. Coupez toutes les viandes en morceaux. Passez les au robots-mixer. Mélangez-y l'oeuf, les baies de genièrvres, l'oigon haché,,le chamapgne, le poivre vert, les quatre-épices, le persil et le pain égoutté. Salez, poivrez.

 

Etalez deux tiers de la pâte. Tapissez une terrine. Remplissez-la à moitié de farce. placez le filet mignon au milieu. recouvrez du reste de farce.


Etalez le reste de pâte restante. Placez-la sur la surface. Soudez les bords en pinçant de vos doigts mouillés. Badigeonnez de jaune d'oeuf. Pratiquez une cheminée au centre. Avec les chutes de p^te, daites un décor de feuilles. Badigeonnez à nouveau de jaune d'oeuf.

 

Faites cuire la terrine dans le four th 7 ( 210°C) pendant 1h30. Laissez refroidir. Coulz alors un demi-litre de gelée tiédie par la cheminée. Réservez 12 heures au refrigérateur avant de servir avec des haricots verts et des pommes au four

et du Champagne Brut SELECTION Gabriel Boutet

 


 

 

terrine de cabillaud

 

Parmentier de Cabillaud

Pour 4 personnes- Préparation 15 mn-  Cuisson 1 heure - Réserve 2 heures

Votre marché

1 filet de cabillaud de 600 g

50 cl de lait

300 g de pommes de terr

3 c à soupe d’huile d’olive

3 gousses d’ail

4 brins de persil plat

1 croûton de pain rassis

Thym, laurier

1 pincée de noix de muscade

Gros sel, poivre noir du moulin

1 point de couteau de

2c à soupe de champagne

Réalisation

Mettez le cabillaud recouverte sel et de poivre à mariner durant 2 heures environ

Rincez-le et recouvrez-le de 50 cl de lait et de 50 cl d’au avec 2 cuiller à soupe de champagne

Ajoutez le laurier et le thym. Portez à ébullition et retirez du feu.

Faite cuire à l’eau les pommes de terre non épluchées 30 mn

Préchauffer le four à 180°C thermostat 6.

Lorsque les pommes de terre sont cuites, épluchez-les et passez-les au presse-purée. Ajouter 2c à soupe d’huile d’olive et les gousses d’ail épluchées et écrasées.

Egouttez le cabillaud, réservez le liquide de cuisson et émiettez la chair du poisson. Ajoutez-y 1 c à soupe d’huile d’olive et 4 cuillères à soupe du liquide de cuisson ainsi qu’une pincée de noix de muscade.

Mixer le persil et le croûton de pain rassis. Répartissez le cabillaud dans quatre ramequins, préalablement beurrés.

Salez poivrez et recouvrez de purée de pommes de terre à l’ail. Saupoudrez d’un peu de chapelure au persil.

Enfournez 20 minutes. Le Parmentier doit avoir une belle coloration dorée.

Servir immédiatement avec une salade.


A SAVOIR

  • Portez à ébullition le poisson plongé dans un mélange de lait-eau-thym-laurier. Le lait rendra toute sa blancheur au filet de cabillaud.
  • Pour parfumer délicatement votre plat, préparer une chapelure de persil. Mixez au robot du pain rassis avec du persil frais et saupoudrez-en le Parmentier

Que boire avec : Un champagne Gabriel BOUTET ou Charles MILLET à base de chardonnay.

Réserve 1er : 18 € la bouteille

Grande réserve : 19 € la bouteille

Blanc de Blancs EXTRA BRUT Subtilium : 25 € la bouteille

 

 

 

 

 

 

 

blanc soufflé aux oeufs et aux herbes

 

Blanc soufflé aux herbes folles

 

 

Préparation 20 mn

Cuisson 12 mn

 

Pour 4 personnes

4 oeufs

1 c à soupe de coriandre fraîche

1/2 citron

5 pincées de cumin

2 pincées de sucre

vinaigre

sel poivre blanc

 

Récouvrez la place de votre four d'une feuille de papier sulfurisée huilée.

Huilez quatre cercles individuels en inox de 6cm de diamètre.

Posez-les sur la plaque du four.

Pressez le citron.

Ajoutez les 2 pincées de sucre au jus.

 

Cassez les oeufs en séparant les blancs des jaunes et en gardant ces derniers entiers.

fouetez 3 blancs avec 2 pincées de sel et 2 gouttes de vinaigre.

lorsqu'ils sont fermes (ils pointent) incorporez le cumin et la coriandre. Poivrez, puis versez le jus du citron et augmentez la puissance du mixeur.

 

Garnissez les cercles de blanc fouetté. Formez un puits. Déposez dans chacun un jaune d'oeuf et recvourez du reste de blanc.


Faites cuire 4 mn dans un four préchauffé sur th 4 (120°C)

 

Ouvez la porte du four et poursuivez la cuisson 5 à 8 mn. Le dessus doit être légèrement désséché.


Faites glissez sur les assiettes. retirez les cercels. recvourez d'herbes  arömatiques et servez sans attendre.

 

Accompagné d'une purée de pomme de terre au lait  ou de frites et d'une bouteille de champagne 

Brut Millésime Blanc de Noir 2011 de Gabriel Boutet 1er Cru.

 


 

 

LA LOTTE

 

lotte

 

 

Chair savoureuse et pas d'arrête. C'est le poisson le plus laid de la création. Parfois on l'appelle "crapeau" !

Pourtant cette créature hideusede 2 m compense son apparence par des trésors gourmands !

C'est le poisson le plus laid de la création. Parfois on l'appelle "crapeau" !

Pourtant cette créature hideuse de 2 m compense son apparence par des trésors gourmands ! Sa chair savoureuse et  sans d'arrête est délicieuse sous nos dents.

La lotte sais à pene nager et passe son temps, tapie dans la vase à guetter les poissons dont elle se nourris.

 

Au début du 20e siècel les pêcheurs rejetaient encore la lotte par-dessu bord, sauf en Provence et dans le Languedco où des gastronomes recherchaient sa chair pour s'en regaler.

 

Si vous voulez acheter de la lotte, sachez la reconnaitre à sa chair très blnche presque nacrée. Consommez- la dans les 24 heures.

Le poissonnier peut vous proposer d'enlever l'arête centrale pour la rouler en roti. Mais sachez que ce cartilage appporte une note savoureuse aux préparations.

N'oubliez pas que la lotte à tendance à se retracter durant la cuissnt et à perde 30 % de son poids.

prévoyez donc des portions de 200 à 300 g minimum par personne.

 

La lotte a moins de 3% de matières gramme, elle est riche en minéraux. Une portion couvre 60 % des besoin journaliers en phosphore !

 

 

 

 

 Salade de Lotte aux baies roses

Pour 4 personnes

Préparation 20 mn

Cuisson 3 mn

 

 

500 g de lotte

1 sachet de court-bouillon

100 g de mâche

2 oires "louise-bonnes"

1 c à soue de cerfeuil

1 c à café de graines de sésame

 

Pour la vinaigrette

1 petite échalotte

1 c à café de baies roses

 

Coupez la lotte en tranches fines. les faire cuire 3 mn dans une cassreole remplie d'eau bouillante avec le sachet de court-bouilon.

 

Disposez la mâche dans un plat de service.

 

Pelez les poires et les couper en tranches fines. Disposez sur la mâche les tranches de lotte et celles de poires.

 

Préparer la vinaigrette en éminçant l'échalotte. Broyez au mortier les graines des baies roses, ajouter les à la vinaigrette.


Dans une poële couverte, faire dorer à sec les graines de sésame durant 1 mn.

 

Parsemer la salade de graines de sésame et de cerfeuil ciselé. Arroser de vinaigrette.

 

Accompagnez la salade de lotte avec un bon pain fait avec de la farine d'épautre

et servez du champagne brut  SUBTILIUM Blanc de Blancs EXTRA BRUT Charles MILLET

 

 

 

 image concours elle à table

CHAMPAGNE CHARLES MILLET

100% Chardonnay - Dosage 3,5 g par litre.

Vieillissement sur lie: + de 3 ans. Extra- Brut SUBTILIUM (récolte 2012) est composé uniquement de Chardonnay.

Issu des meilleurs terroirs de Blancs où domine   la craie millénaire.   Très peu dosé, il révèle avec fraicheur et avec subtilité la minéralité qui fait la finesse et la réputation des grands champagnes. Servir à 8° en apéritif sur du poisson ou des fruits de mer

 

 


 

 

POUR MEMOIRE :

Les sauces qui vont au Champagne

 

Même si l'heure est au naturel et à la légéreté, certaines préparations font appel à des sauces plus travaillées qui révèlent le met, exaltent ses saveurs. Elles sont alors déterminantes dans le choix du Champagne.

  • Les sauces au beurre ou crémée
    Elles peuvent être rehaussées d'herbes fraîches, de câpres, d'un trait de citron.
    Champagne plutôt puissant et charnu.
  • Les sauces à base d'huiles 
    Huile d'olive nature ou aromatisée d'herbes macérées (basilic, estragon, ciboulette, thym, aneth…)
    Champagne frais, fruité et alerte.
  • Les mayonnaises
    Simples (à base d'huile d'arachide, d'huile d'olive) ou très légèrement relevées d'herbes ou d'épices (curry, safran). A proscrire : l'ail.
    Champagne frais, fruité et alerte.

 

Sources : SGV


 

DESSERTS BREDLE ET PATISSERIES DE NOEL

 

ORANGE

 

Le mot « orange » provient du sanskrit. En chinois ancien comme en chinois moderne, le mot désignant l'orange est « ju ». Ces fruits sont mentionnés pour la première fois il y a 2 200 ans dans le Charaka-Samita, un livre médical de la littérature sanskrite.


Au cours de leur première grande halte en direction de l'Europe, sur le chemin de l'ouest en direction de l'Inde, les hindous ont donné aux oranges la désignation de « naranj » - un mot que les musulmans transportèrent plus tard dans tout le bassin de la Méditerranée.


En passant par le « nerantzion byzantin », puis par le latin nouveau « arangium », « arantium » et « aurantium », le terme devin en espagnol naranja, en italien arancia, en portugais laranja pour devenir enfin orange en France.

 

Il y a 20 millions d’années : La forme primitive des agrumes est apparue probablement il y a 20 millions d'années dans l'Archipel malais, à l’époque où ces îles du pacifique du sud faisaient encore partie d'une masse de terre englobant tout autant l'Asie que l'Australie.

 

Il y a 2 200 ans : Les Chinois se consacrent à la culture des agrumes il y a 2 200 ans dans les montagnes d'Asie orientale, au coeur d'un petit paradis terrestre, réparti entre les contreforts himalayens et le sud-est de l'Asie.

 

Début du XVe siècle : On trouve des oranges en Espagne au début du XVe siècle. Elles ont probablement suivi la route de la soie vers l'Europe, traversant le Moyen-Orient et le Proche-Orient où elles ont trouvé un climat adapté à leurs besoins. De là, elles gagnent le sud de l'Europe. Les Portugais rapportent des plants d’orangers de leurs escales à Ceylan et dans les comptoirs chinois en 1520.

 

Son succès finit par évincer l'orange amère. Grâce à un intense travail de sélection et à la mise au point de nouvelles méthodes de culture, l'orange du Portugal devient la norme de qualité et de référence dans toute l'Europe. Sa popularité est telle que, dans les pays arabes, on a cessé de l'appeler narandj pour l'appeler bortugal, nom qui lui est encore accolé.

 

Jusqu'au début du XXème siècle, l'orange est restée un fruit rare que l'on offrait aux enfants à Noël.

Aujourd'hui, l'orange est le deuxième fruit le plus consommé en France après la pomme. Elle provient essentiellement d'Espagne, du Maghreb (de novembre à mai, ce sont les meilleures), d'Israël, d'Italie, d'Afrique du Sud et des Etats-Unis (en été). En France, il existe une petite production de cet agrume localisée en Corse et dans les Pyrénées-Orientales.

 

 

Pamplemouse soufflé

 

SOUFFLE AU PAMPLEMOUSSE ET A L'ORANGE

 

6 pampelmousses roses

50 g de beurre

50 g de Maïzena

5 oeufs

150 g de sucre en poudre

1 zeste d'orange non traité

 

 

Lavez et brosser les pamplemousses. Retirer une calotte aux deux tiers de la hauteur des fruits et divez la pulpe à l'aide d'une petite cuillère.

Pressez cette pulpe pour en extraire tout le jus. Filtrez et mesurez -en 1/3 l.

 

Faites fondre le beurre dans une casserole, ajouter la Maïzena et mélangez vivement.

 

hors du feu, mouillez avec 1/3 l de jus et remettez sur feu doux sans cesser de remuer pour faire épaissir. Ajoutez le sucre et le zeste d'orange.

 

Allumer le fou à 200°C

 

Séparez les blancs des jeaunes d'oeufs. incorporez les jeuens dans la casserole et batttez les balncs en neige ferme. Ajoutez-les délicatement à la préparation.

 

Versez la préparation dans les pamplemousses évidés. Cladez-les dans un plat à four et faites cuire 20 mn sans jamais ouvir celui-ci.

 

Servez dès la sorite du four avec une coupe de champagne DEMI SEC Gabriel Boutet.

 


 

PATISSERIE1

 

 

En Alsace  mon pays d’origine les Bredele ou Bredle sont des petits biscuits ou gâteaux confectionnés à l’occasion des fêtes de fin d’année. Leur nom est un diminutif de Winachtsbredele , mot qui signifie littéralement « petit gâteaux de Noël. Dans les familles alsaciennes, on confectionne ces petits gâteaux dès le mois de Novembre au début de l’avent et on les conserve dans des boites en métal, car la tradition veut que l’on ne les mange pas avant le 24 décembre au soir.

On ne connaît pas avec exactitude l'origine des bredele. Les premières recettes de biscuits de Noël dont on a retrouvé des traces écrites datent du XVIe siècle, mais cette tradition pourrait être plus ancienne. Les plus anciens moules utilisés pour la fabrication de ces gâteaux datent du XIVe siècle, mais l’on ne sait pas s’ils étaient confectionnés uniquement à l'approche de Noël ou pour d'autres occasions. Selon certains, les Bredele auraient à l’origine servis à décorer le sapin de Noël : cela expliquerait pourquoi les maîtresses de maison alsaciennes leur ont donné des formes diverses, inventant au fil du temps d’innombrables recettes.

Les recettes de bredele, transmises principalement à l'oral, se comptent par dizaines. On dit souvent qu’il y a autant de formes et de recettes de Bredele que de familles alsaciennes
Il existe toutefois de grands classiques parmi ces petits gâteaux qui font la joie de tous les convives pendant la veillée de Noël :
 étoile à la cannelle,  anisbredela (gâteau au blanc d'œuf et à l'anis vert),  petit pain d'épices
 sablés au beurre, gâteaux aux amandes, noisettes ou noix,  gâteaux aux épices comme la cannelle, le gingembre ou la vanille…

Recette des Petits Fours au beurre : Butterbredele

250 g de farine

125 g de sucre

125 g de beurre

4 jaune d’œufs dont un pour dorer

Mélanger le sucre, le beurre ramolli, les œufs, la farine. Bien malaxer le tout. Laisser reposer la pâte durant deux heures. Faire une abaisse très mince et découper avec des emportes pièces aux formes variés. Les dorer au pinceau avec le jaune d’œuf restant. Faire cuire sur une plaque beurrée 5 à 10 mn à four moyen.


On déguste ces biscuits avec du café, du thé un vin d’Alsace Gewurztraminer ou un Champagne Gabriel Boutet Reserve Charles Albert
.

Baerewecke (Pain aux Fruits secs et confits alsacien)

Ce pain est confectionné traditionnellement en Alsace depuis 1474  pour l’avent et se compose de divers fruits secs et confits.  La légende veut que ce pain accompagne les colporteurs qui allaient de maison en maison durant la période de Noel au Nouvel An pour distribuer l’ Almanach. Ces pains sont très énergétiques et délicieux, ils se conservent longtemps dans une boite en fer blanc et sont le  compagnon idéal pour traverser la froidure de l’hiver !

La tradition dit que ces pains de fruits symbolisent Le Chemin vers le Divin ils ne doivent pas contenir d’œuf ni de beurre ni de lait .Les noix et les amandes évoquent le Message caché. A l’intérieur de leurs coques dures repose le fruit caché que l’on ne peut trouver avant d’avoir fait l’effort de briser l’enveloppe. Le Bierewecke (pain de poires en traduction littérale) se servait avant la messe de minuit, avec le pain d’épice et un vin chaud à la cannelle.

Si vous aimez les fruits confits, pas d’hésitation, lancez-vous, vous ne serez pas déçus! D’autant que sa réalisation est un jeu d’enfant! Le Baerewecke se conserve facilement 2 mois (il est d’ailleurs recommander de le laisser reposer quelques jours: il n’en sera que meilleur!).

Préparation:

Cuisson:

Temps total:

Pour:

20 min.

30 min.

24 heures (reposinclus)

6 pers.

200 g de pâte à pain (maison ou du boulanger)

  • de poires séchées
  • 100 g de raisins secs
  • 125 g d’abricots séchés
  • 100 g de dattes
  • 125 g de figues
  • 50 g d’écorce d’oranges et d’écorce de citrons confits
  • 50 g de cédrat  ou citron confit
  • 1 pincée de clous de girofles
  • 50 g d’amandes concassées
  • 50 g de noisettes concassées
  • Un zeste de citron
  • ½ cuillère à café de cannelle moulue
  • ½ cuillère à café d’anis en grain
  • ½ cuillère à café de muscade râpée
  • 2 cuillères à soupe d’eau de vie
  • 50 g de sucre en poudre

Préparation

La veille, coupez les poires et les abricots séchés en dés, puis faites -les gonfler avec les raisins dans un peu d’eau pendant environ 1 heure. Ajoutez les dattes, les figues, les écorces confites et l’angélique coupés également en petits cubes. Puis les épices, les amandes et les noisettes. Ajoutez l’eau de vie à l’eau d’infusion des fruits séchés. Laissez mariner 24 heures. Le lendemain, ajoutez le sucre en poudre dans le saladier et mélangez bien. Puis incorporez dans la pâte à pain en la pétrissant. Façonnez en pain long et enfournez pour 30 minutes à 180°C.

LE PAIN D’EPICE

L'origine du pain d'épice  ou pain de Vie, remonte très loin dans l'histoire

Déjà du temps des anciens égyptiens l'on consommait un pain au miel, puis le grec Aristophane fait mention du "melitounta" à base de farine de sésame et enduit de miel tandis que "Athénée" vente le "melilates" fabriqué à Rhodes. Pline l'ancien rapporte que les romains connaissaient le "panismellitus", un pain frit arrosé de miel, cependant ce n'étaient que des précurseurs du pain d'épices actuel.

C'est au moyen-âge, lors des croisades, que les occidentaux en firent connaissance en terre sainte et en rapportèrent la recette ainsi que les épices. Une première mention du "Lebkuchen", PAIN DE VIE en allemand, est faite à Ulm en 1296 puis il se répand dans les monastères du Saint-Empire romain germanique : Munich où un "Lebzelter" (pain d'épicier) paye une taxe en 1370, à Nuremberg il est mentionné en 1395, Aachen, Bâle, Augsbourg...

Un texte de 1453 rapporte que le pain d'épices était sur les tables à l'occasion des fêtes de Noël  des moines cisterciens de Marienthal près de là où je suis née en Alsace. Au XVIIème siècle, le pain d'épices de Reims où officient une vingtaine de maîtres "pains d'épiciers" est le plus réputé du royaume, le bailli de l'archevêque leur octroie des statuts de corporation en 1571, reconnus officiellement en 1596 par Henri IV.En 1725, le pain d'épicier Nicolas Stohrer, qui fît son apprentissage dans les cuisines du roi Stanislas de Pologne à Wissembourg, devient le pâtissier favori de Marie Leszczynska, future reine de France qu'il suivra à Versailles

PAIN D EPICE POUR MOULE A CAKE dont je donne la recette est encore différent de celui du pain d’épice découpé par des moules à  formes que je vous mets en fin de page.

Préparation:15 minutes Cuisson:50 minutes Préchauffez le four à 180°C (Th6).

250g de farine (moitie de maizena)
200g de miel
50g de poudre d'amande  et poudre de biscuits de reims
50g de vergeoise brune
10cl de lait
1 oeuf (battre le blanc en neige) ne pas prendre le jaune
1 sachet de levure chimique
1 pincée de bicarbonate de soude
1 pincée de sel un peu
1 càs de marmelade d'orange ou écorces d'orange confite (facultatif)
1 càc d'épices à pain d'épice
(cannelle, clou de girofle, gingembre, anis, vanille, muscade )
50g de beurre + 10g  pour le moule

Faites chauffer doucement le lait, le beurre et le miel. Ôtez du feu aux premiers bouillons.
Dans un saladier, mélangez la farine, la levure et le bicarbonate puis le sel, la vergeoise et les épices.
Creusez un puits au centre et y versez doucement le mélange lait-miel sans cessez de remuez avec une cuillère ou au batteur ce qui allégera la pâte
Terminez en incorporant l'oeuf et la marmelade d'orange. (Facultatif)
Beurrez un moule à cake et y versez la pâte. Enfournez pendant 50 minutes environ jusqu'à ce que la pointe d'un couteau ressorte sèche.
A la sorti du four, badigeonnez-le avec un peu de marmelade ou avec du sucre glace mouillé à l’alcool de vie (opération facultative)

Pain de Vie

500 g de miel

250 g de sucre

125 g de cédrat et d’orangeat

375 g d’amandes coupées en petits morceaux

10 g de cannelle

Une pincée de noix de muscade et de girofle

½ verre de schnaps (eau de vie)

1 pointe de carbonate

750 g de farine

PATISSERIE2

 
 
carte aromes 2016
 Avec l'aimble autorisation du CIVC

 


 

 

foie gras aux figues recto foie gras aux figues verso

 Avec l'aimble autorisation de la Maison Fossier et de la Distillerie Goyard

 

crumble de septembre

 

Avec l'aimble autorisation de la Maison Fossier et de la Distillerie Goyard

 

charlotte au ratagfia gelée de raisin

 

 

galette des rois

 


Le crumble de Charles MILLET

250 grammes de farine

125 grammes de beurre ramolli

125 grammes de sucre semoule

Mélanger farine et sucre

Rajouter le tout au beurre mou

Tourner puis égrener sur les fruits préparés dans un plat allant au four.

Cuire 20 minutes à 210 degrés

Les fruits selon saison

Pommes , poires, compote de pomme ou d’abricot

Mûres, myrtilles, cerises.

On peut aussi utiliser des fruits en boite, il faut égouter le jus

Ou des fruits secs (figues) qu’on aura pris de soin de laisser tremper pendant une nuit dans le l’eau, puis il faut égoutter.

Bon appétit !

 

 

 


 

Mousse d' asperges

Temps de préparation : 10 min
Temps de cuisson : 40 min
Une entrée à base de Légumes
Pour 4 personnes
1/2 citron non traité 1 oignon 10 g de beurre 500 g d'asperges blanches ou vertes (fraiches ou bocal) 4 branches de persil ou cerfeuil frais 4 oeufs 25 cl de crème fraiche sel et poivre
Zester le citron et presser le jus.Eplucher et émincer l'oignon.Faire revenir l'oignon dans le beurre dans une casserole à feu doux pendant 5 mn.Ajouter les asperges (avec la moitié du jus), les zeste et le jus du citron.A ébullition, retirer du feu et ajouter les feuilles de persil ou de cerfeuil ciselées.Séparer le blancs des jaunes puis verser les jaunes et la préparation dans un mixer.Mixer très finement.
Battre le blancs d'œufs en neige avec une petite pincée de sel fin.Monter la crème fraiche en chantilly.Incorporer délicatement les blancs puis la chantilly.Salez, poivrez.
Verser la préparation dans des ramequins et faire cuire au bain mari au four à 180°C thermostat 6 durant 40 mn.Vérifiez la cuisson avec la lame d'un couteau, les mousses sont prêtes quand la lame ressort sèche.
Laissez refroidir.
Servir avec du jambon cuit ou cru coupé en lamelles fines et quelques feuilles de salade émincées.Accompagnez d'un verre de champagne Gabriel Boutet Selection GOLD ( base de l'année de récolte 2009)
Bon appétit
 
 
 

 
 

Flan au Champagne et tartare de fraises

Temps de préparation : 20 min
Temps de cuisson : 10 min
Un dessert à base de Fruits
Pour 4 personnes
2 feuilles de gélatine ou 3 g d'agar agar 2 oeufs 35 g de sucre en poudre 20 cl de champagne brut Miss Pat* 3 cl de crème de cassis 1 citron non traité 20 g de beurre 25 cl crème fraîche 250 g de fraises 2 sachets de sucre vanillé
1
Faire ramollir la gélatine dans un bol d'eau froide.
2
Faire blanchir les jaunes d'œufs en les fouettant avec le sucre en poudre. Faire chauffer à feu doux le champagne brut Miss Pat* avec les jaunes d'œufs blanchis et la crème de cassis. Ajoutez les zestes du citron finement hachés. Fouetter énergiquement le mélange pour le rendre mousseux et pour éviter que les jaunes d'œufs ne cuisent.
3
Hors du feu, ajouter le beurre coupé en morceaux et la gélatine essorée. Mélanger intimement et laisser tiédir.
4
Battre les blanc d'œufs en neige avec une pincée de sel.Monter la crème fraîche en chantilly.
5
Ajouter délicatement les œufs en neige dans la préparation au champagne.Incorporer la chantilly et mélanger.
6
Mettre la préparation au réfrigérateur 3 heures au minimum.
7
Au moment de servir, laver et couper les fraise en petits morceaux.Répartir les fraises et les saupoudrer avec le sucre vanillé.Accompagner la mousse avec le tartare de fraises et d'une flute de Miss Pat*.
 
 
 
 
Cake facile et rapide pour accompagner trois de nos Champagnes
 
 
 
 
 
 
 
 
Champagne Brut Grande Réserve
Champagne Brut Rosé
Champagne Demi-sec Miss Pat*
 
AUBE1

1 tasse ½ de crème fraiche
1 tasse ½ de sucre
3 tasses de farine
1 de sucre avec quelques grains d’une gousse de vanillé
1 paquet de levure chimique ou bicarbonate

Pour servir avec la Brut Grande Réserve à 6 ° rajouter à la pâte préparé des noisettes moulues
 L’assemblage sera d’une grande douceur et révèlera progressivement les notes épicées et torréfiées de fond et des aromes de fruits blancs au nez !

Pour servir avec le Rosé 8° rajouter à la préparation des éclats de croquant (nougatine) ou préparer un coulis de fruits rouges et servir sur assiettes
L’assemblage fera ressortir des arômes de framboises de griottes et de fraises avec une finale crémeuse !

Pour servir avec le Demi Sec Miss Pat* à 4° en été rajoutez à la pâte 2 jus de citrons et les zestes ou servez sur assiette avec une glace aux baies de cassis et quelques cerises cueillis sur l'arbre !

L’association sucrée-acide vous transportera vers un air de fraicheur voluptueux et vous donnera envie d’essayer avec d’autres parfums !

 

 


 

Souflllé au Cantal

 

 

Champagne Brut GOLD Selection Gabriel Boutet à base de Pinots Noirs

 

 

Faites fondre le beurre dans une casserole, badigeonnez un moule à soufflé en porcelaine de beurre fondu au pinceau jusqu’au rebord et placez-le au réfrigérateur.
Préparez la béchamel : mélanger le beurre restant dans la casserole avec la farine pendant 2 minutes sur feu doux jusqu’à ce que le mélange commence à jaunir. Versez ensuite le lait en filet sans cesser de mélanger et faires cuire 6 à 7 minutes jusqu’à épaississement. Salez poivrez et rapez unpeu de noix de muscade.
Puis incorporez le Cantal rapé en mélangeant bien. Retirez du feu et laissez refroidir.

Préchauffez le four à TH 6-7 (200°c) cassez les œufs, séparez lez blancs des jaunes et incorporer les jaunes un par un à la béchamel refroidie. Montez les blancs en neige ferme avec une pincée de sel fin. Incorporez-les délicatement au mélange.

Versez le soufflé dans un moule beurré et enfournez sur la plaque du milieu pour 30 minutes de cuissons sans ouvrir la porte du four.

Servir le soufflé immédiatement à la sortie du four avec un verre de Champagne Brut Selection Gabriel Boutet à 8 ° puis re-goûtez le champagne à 12 ° lorsqu’il se sera réchauffé dans le verre !

 La force du Brut avec sa mousse fine et son nez très marqué donnera une attaque en bouche puissante et vineuse qui s’amplifiera en s’accrochant sur les notes de noix de muscade et du cantal.

 
 
Kougelhopf à ma façon alsacienne
 
500 g de farine
25 g de levure de boulanger
20 cl de lait
50 g de sucre
10 g de sel
2 œufs
180 g de beurre à température ambiante
Une belle poignée de lardons fumés
Une belle poignée de noix concassées grossièrement
Faire le levain en y émiettant  au milieu la levure. Délayer avec un peu de lait à température ambiante, ajouter une pincée de sucre prise sur la quantité totale,  intégrer un peu de farine, pour faire une petite pâte bien molle au centre de ce nid de farine. Puis verser le restant de farine. Laisser lever une bonne demie heure: quand la petite pâte gonfle, et fait craquer sa couche extérieure. Dès que vous verrez des fissures bien  marquées, le levain est prêt.
Ajouter alors  le sel, le reste de sucre et de lait et les œufs. Pétrir jusqu'à ce que la pâte se décolle des mains, ou le cas échéant du récipient et du crochet du robot. Ensuite on incorpore le beurre qu'on a pris soin de malaxer pour le rendre homogène. Laisser fermenter pendant une heure au chaud près d'un radiateur ou d'une cheminée. On fait retomber la pâte en y intégrant lardons et noix.Filmez et laisser regonfler une deuxième fois.
 

Recette Kougelopf3 Recette Kougelopf2
 
Placer la pâte dans le moule puis mettez le tout couvert d’un torchon près d’une source de chaleur.  Attendre que la pâte arrive au bord du moule. Cela dure entre deux et 3 heures, selon la température ambiante.
Le four  préchauffé à 190°C,  enfourner le  sans mettre la chaleur tournante. Laisser cuire une heure. Si le moule est en métal, cela peut cuire un peu plus vite.
 
Recette Kougelopf1
 
 Démouler quand il est bien doré. 
Attendre que le Kougelhopf soit refroidi et servir avec un verre de Champagne Gabriel Boutet
 
 

 

image cuvée bouteille le mémorial

 CREPES SUZETTES avec la Cuvée Réserve 

C’est un disciple du grand Escoffier, Henri Charpentier qui dit l’avoir inventée, en 1896,
comme la plupart du temps, par hasard. A cette époque, il travaillait au café de Paris,
à Monte-Carlo lorsque le prince de Galles, futur Édouard VII pénétra dans l’établissement
accompagné d’une superbe jeune femme. Édouard désirait manger des crêpes que Charpentier
arrosa de Cognac mais suite à un geste malheureux, il y mit le feu…
Le prince trouva la préparation particulièrement appétissante et le spectacle du cognac qui flambe un fort joli spectacle.
Comme il demandait plus d’explications sur cette nouveauté,
le jeune Charpentier lui demande l’autorisation de baptiser ses crêpes de son nom – mais le prince qui était galant homme préféra que l’on donne le nom de « Suzette » prénom de la personne qui l’accompagnait.

Connaissez vous l’histoire du Louis d'or ?
Munissez-vous d'une pièce d'or (ou d'une pièce de monnaie) dans votre main gauche et faîtes sauter votre première crêpe dans une poêle avec votre main droite.
La légende prétend que si la première crêpe se retourne parfaitement, on ne manquera pas d'argent pendant l'année ! Avez vous Tenté votre chance pour Mardi Gras ?

 

RECETTE pour 4 personnes de JL Timmel - chef alsacien

Jean-Luc Timmel, originaire de Hatten et qui travaille comme chef de cuisine à l’hôtel-restaurant Sonne à Achern, dégustait ces crêpes dans son enfance. Voici la recette de sa maman, Mariette, qui les sert toujours accompagnées d’une soupe de légumes, généralement le vendredi ou pendant le temps du Carême. Notez que la pâte est faite sans sucre. Si ces crêpes sont servies en dessert, ajoutez du sucre à la pâte.

3 œufs
30 cl de lait (ou moitié lait-moitié bière)
250 g de farine (ou moitié farine-moitié Maïzena)
1 pincée de sel
4 pommes (de préférence des « Boskoop » ou autres reinettes)
facultatif : 1 c à soupe de ciboulette ciselée
environ 1 dl d' huile pour la cuisson

Battez les œufs. Disposez la farine dans un autre récipient, ajoutez le lait et le sel. Ajoutez progressivement les œufs battus en travaillant l’ensemble avec un fouet. Veillez à ce qu’il ne se forme pas de grumeaux (si c’était le cas, passez la pâte à la passoire ou mixez-la).
Laissez reposer la pâte pendant 1 heure. Coupez les pommes épluchées en fines tranches.
Dans une poêle, chauffez un peu d’huile (ou frottez la poêle avec un chiffon huilé), versez à l'aide d'une louche un peu de pâte sur une épaisseur de 1/2 cm de haut. Disposez quelques tranches de pommes sur la crêpe. Faites cuire doucement à couvert. Lorsque la crêpe est bien dorée d’un côté, retournez-la.

Notez qu’il n’est pas possible de faire sauter ces crêpes pour les retourner car elles sont trop lourdes. Pour les retourner, vous pouvez vous servir d’un couvercle (ou d'une assiette) sur lequel la crêpe se posera et il suffira ainsi de la laisser glisser dans la poêle sur le côté non cuit. Après cuisson, posez la crêpe sur du papier absorbant. Servez avec une soupe de légumes.

 

Pour une version de crêpes servies en dessert :
ajoutez 50 g de sucre à la pâte
vous pouvez également, en variante, tremper les pommes émincées dans un peu d’alcool, par exemple du calvados qui, fait à base de pomme, se marie fort bien avec ce fruit.
vous pouvez aussi saupoudrer les crêpes, avant dégustation, de s

ucre et d’un voile de cannelle, ou les parfumer avec quelques gouttes de sirop d'érable.

 

 

 

 

 

ROSE MENU BLACK

 

 

 

 

Notre Champagne   Rosé brut 1er Cru  peut trouver sa place à l'apéritif pour les soirées duo en particulier grâce à forte proportion de chardonnay aux arômes discrets et frais et qui lui donnent une  texture douce et soyeuse en accompagnement de :

 

  • jambon serrano en copeaux avec melon ou figue,
  • assortiment de différents pains : blanc, noir, aux céréales, aux olives, aux noix, aux lardons…
  • dés de comté, parmesan ou copeaux de mimolette vieillie, piques de gruyère et tomate-cerise, de cantal et de raisin.

 

 

Quelques suggestions pour une soirée glamour avec du Rosé

Bouchées à grignoter qui  privilégient la fraîcheur, pour répondre à la typicité  

du Champagne  millésimé  : 

  • poissons saumon, truite, anguille servis sur toasts, en rillettes, cuits à la vapeur ou marinés à servir en mini-brochettes ou sur pique (bar, dorade, …), tarama, œufs de truite ou de saumon sur blinis
  • coquillages (moules, coques, bigorneaux) et crevettes poêlées et juste salées, 
  • crudités (tomates cerise, radis…), légumes en bâtonnets (carottes, céleri, endives…) accompagnés d'une sauce à base de fromage blanc ou de yaourt avec une pointe de ciboulette, estragon, persil, menthe… ou en tempura (beignets japonais), 
  • foie gras sur toast de pain d'épices, piques de jambon à l'os avec ananas, pruneaux au bacon,
  • légumes marinés à l'orientale, mini-boudins antillais à condition qu'ils ne soient pas trop pimentés
  • et pourquoi ne pas offrir des crudités avec une sauce paprika ou encore quelques fruits en lamelles (melon de Cavaillon, mangue, pêche de vigne…) ou entiers (fraises, cerises, framboises…) ; des bouchées idéales pour ouvrir l'appétit, sans perdre la ligne !
  • ou, plus classiquement, des gougères légères.
  • Quelques lamelles de truffe fraîche sur des tranches d'une bonne baguette légèrement beurrée. 
    Saupoudrez d'une pincée de fleur de sel de Guérande.

 

Petits plats faciles

  • MILLESIME 2008 MENU BLACK


Saint-Jacques et truffes noires : 
6 noix de Saint-Jacques. 6 lamelles de truffe noire d'1 mm d'épaisseur. Quelques feuilles de mesclun. Huile d'olive douce. Sel. Poivre. 

• Saisir les noix de Saint-Jacques à l'huile d'olive 1 minute sur chaque face, sans les laisser colorer.
• Les inciser horizontalement aux 3/4 et y glisser une lamelle de truffe.
• Servir aussitôt, accompagnées de quelques feuilles de mesclun, arrosées d'un filet d'huile d'olive.
• Salez, poivrez.

 

 

Petits chaussons de pommes de terre à la truffe noire par Guy Savoy 


60 g de truffes entières, 600 g de pommes de terre, 60 g de poireaux, 1/2 petit oignon, 125 g de beurre, sel, poivre du moulin.

• Eplucher les pommes de terre, les poireaux, les oignons et les laver.
• Tailler les pommes de terre à la mandoline en lamelles de 3 mm d'épaisseur. Les laver pour en ôter l'amidon et les laisser dans l'eau.
• Mettre 75 g de beurre à clarifier dans une sauteuse à feu très doux.
• Emincer très fin les oignons et les poireaux, les faire étuver avec 15 g de beurre à feu doux jusqu'à cuisson complète. 
• Egoutter les pommes de terre, bien les essuyer. Les mélanger dans un bassin avec les 3/4 du beurre clarifié.
• Assaisonner de sel et de poivre du moulin.
• Disposer les lamelles de pommes de terre en les chevauchant dans la plaque à rôtir préalablement beurrée.
• Les cuire au four (th.6) pendant 1/4 d'heure environ. 
• Tailler la truffe en très fines lamelles. Une fois cuites, étaler les lamelles de pommes de terre sur une table (6 par personne).
• Disposer sur chaque lamelle un peu du mélange poireaux-oignons, puis une lamelle de truffe.
• Recouvrir d'une lamelle de pommes de terre. 
• Découper ces petits chaussons avec l'emporte-pièce afin d'obtenir une forme régulière, les disposer dans un plat beurré, les badigeonner de beurre clarifié à l'aide d'un pinceau, les faire colorer sous une salamandre ou à feu très chaud.
• Une fois colorés, les disposer dans chaque assiette.

  • Coquillettes au sucre et truffe noire par Christophe Dufossé

    Beurre 30g, Sucre semoule 40g, Coquillettes 100g, Crème liquide 15cl, Truffe de 30grs par personne. 

    • Cuire les coquillettes dans l'eau bouillante "al dente". Egoutter. Réserver.
    • Faire réduire la crème de moitié.
    • Parer les truffes et tailler en julienne.
    • Au moment de servir, poêler les coquillettes avec le beurre, le sucre, ajouter la crème réduite et la julienne de truffes.
    • Servir.

Site au CIVC

http://www.champagne.fr/fr/deguster-apprecier/champagne-egastronomie/printemps/champagne-et-truffes-noires

Dans une bouteille de champagne : 6/7 flûtes

 

Pour un apéritif

Pour un déjeuner ou un diner

Pour un cocktail  Pour un dessert

POUR 10 PERSONNES

4 bouteilles 5 bouteilles 7 bouteilles 2 bouteilles

POUR 20 PERSONNES

7 bouteilles

10 bouteilles

14 bouteilles 4 bouteilles

POUR 50 PERSONNES

16 bouteilles

25 bouteilles

33 bouteilles 9 bouteilles

Chaque adulte :

1 à 2 flûtes de champagne à l’apéritif, 2 à 3 flûtes au repas, 4 flûtes pour un cocktail, 1 flûte pour le dessert.

On arrondit toujours à l’unité supérieure.
Mieux, on prévoit une ou quelques bouteilles de plus (qui ne seront pas perdues).

Un dernier conseil, le plus important

En tant qu’organisateur, on se sent responsable des retours en toute sécurité quand la fête sera terminée.
On veille à ce que des conducteurs aient été désignés nommément avant de commencer la fête (ou que d’autres solutions, taxi, transport en commun, nez rouges sont possibles)
On s’assure que ces conducteurs ne dépassent pas le taux légal de 0,5 g d’alcool (l’équivalent de 2 verres de vin) pendant la fête.
On achète des éthylotests qui permettront de vérifier en cas de doute que ce taux n’a pas été dépassé.
On ne laisse pas partir un conducteur (et ses passagers) si ce taux est dépassé. Tant pis, ils dormiront dans le salon !

En respectant ces quelques règles, soyez sûrs que la fête sera réussie !

And now in  ENGLISH

A standard sized bottle of champagne or “sparkling” wine will serve 8 glasses. For a champagne reception, you should ideally allow 2-3 glasses per person. So for 100 guests, you will need 100x2 = 200 glasses or 34 bottles. 

 
 
DES FLACONNAGES DIFFERENTS
 
Le vin de Champagne est le seul à se décliner en de très nombreux flacons, du plus pratique au plus festif.
Des bouteilles de 20 cl à 30 litres ...
Le flacon le plus classique du Champagne est la "bouteille" (75 cl), le magnum(1,5 l) est aussi souvent présent, particulièrement dans les moments de fête, mais les Champenois ont décliné des formats allant jusqu'au gigantisme, très rares et réservés pour des moments d'exception.
Le gigantisme de certaines bouteilles peut faire rêver, voici à titre d'exemple la taille et le poids de deux d'entre elles : 
  • Le salomon équivaut à 24 bouteilles. Il contient 18 litres, pèse 43 kilos, et mesure 85 cm x 23 cm.
  • Le primat équivaut à 36 bouteilles. Il contient 27 litres, pèse 65 kilos et mesure 100 cm x 26 cm.
Des noms aux origines bibliques
  • Le jéroboam doit son nom à deux rois d’Israël dont le premier est considéré comme le fondateur du royaume.
  • Le mathusalem emprunte évidemment son nom au célèbre patriarche dont on dit dans la Genèse qu’il aurait atteint l’âge de 969 ans. Il était l’aïeul de Noé, l’homme qui survécut au Déluge et qui mériterait que son nom soit donné à une bouteille, puisqu’on lui attribue la plantation des premières vignes.
  • Le salmanazar a cinq parrains, soit autant que de rois d’Assyrie qui portèrent ce nom. Le plus célèbre fut Salmanazar III (858 – 824 av. J.C.) qui ne réussit pas à vaincre les rois araméens, mais qui a laissé une réputation de grand bâtisseur.
  • Le balthazar pose un problème quant à l’origine de son nom. On pense généralement que c’est celui de l’un des rois mages qui vinrent adorer Jésus lors de sa naissance. Mais c’est inexact, car dans la Bible, les rois mages sont parfaitement anonymes. Leurs noms relèvent, en effet, d’une tradition populaire qui remonte à plusieurs siècles après la publication du Livre. En revanche, le Balthazar cité dans la Bible est le dernier roi de Babylone (539 av. J.C.) qui fut vaincu par Cyrus, le roi des Perses, alors qu’il passait ses nuits à festoyer pendant le siège. Il nous en est resté l’expression “festin de Balthazar” pour qualifier un repas somptueux.
  • Le nabuchodonosor doit évidemment son nom à Nabuchodonosor II, dit “le Grand”, roi de Chaldée de 605 à 562 avant J.C. Il fit de Babylone la métropole du monde occidental et c’est lui qui s’empara de Jérusalem dont il exila la population. Une histoire qui inspira à Verdi son Nabucco présenté en 1842.
 
 
COMBIENDEVERRE