CE QUE DIT UN JOURNALISTE DU NOUVEL OBS DE NOTRE MAISON ET DE NOTRE CHAMPAGNE
 

Plus qu’une tradition familiale, le champagne est pour la famille Millet une passion qu’ils aiment partager. Leurs quatre hectares de vignoble classés  1er Cru, héritage d’une lignée de vignerons, s’étendent sur un terroir au sol calcaire du crétacé . Le pinot noir, le pinot meunier et le chardonnay y règnent en maitre et y puisent dans ce sol riche en minéraux, en oligo- éléments ou sels minéraux leurs caractéristiques aromatiques qui donnent au Champagne Gabriel Boutet ses saveurs déclinées en différentes cuvées qui vous seront présentées sur le domaine.

 

 

 


 

 

Je regarde le ciel, les étoiles et la rosée


ciel

« Ô Homme,
Tu as mis le fer à ton service pour les choses terrestres,
Tu le conformes à tes besoins,
Tu le manifestes selon sa valeur matérielle
Dans nombre de tes œuvres.
Or, il ne te sera toutefois salutaire
Que lorsque se manifestera à toi
La haute puissance de son esprit. »
Rudolf  Steiner


L’année viticole se profile et je vous propose quelques métamorphoses de notre façon de travailler. Pour comprendre cet exposé rien  ne nécessit de connaissances astrologiques. 

 

Demandez vous simplement quelles compétences  nous pourrions développer en regardant le ciel, les étoiles et la rosée.


La maitrise de l’énergie et le soin que nous devons porter à notre terre nous poussent à développer d’autres compétences pour changer notre façon de vivre et de travailler.
Regardez attentivement la Lune, elle est belle et jamais la même, elle vogue à travers la voute céleste en agissant partout où il y a croissance gonflante, (le bourgeon de la vigne, le brin vert appelé pampre puis sarment puis
rameau,  le grain de raisin).
C’est la lune qui permet dans un même organisme la multiplication des cellules, la reproduction. Mais si, seules les forces de la Lune étaient à l'œuvre, le monde serait uniforme et sans structure. Jupiter par exemple est
multiplicateur que ce soit en quantité ou de maladies et vénus prodigue la qualité. Saturne apporte la structuration et permet l’aspect qualitatif. Dans le système décrit, on regarde toujours le ciel vu de la terre, on appelle cela,
la vision géocentrique.
Il y a des cycles dans la vigne, cycles en vert, cycles en air et cycle en eau. Voir les pages correspondantes dans le blog.
Lorsque la Lune se trouve devant une constellation qui est traditionnellement reliée à l’élément terre, que ce soit
le Taureau, la Vierge ou le Capricorne, la partie racine du plant de vigne est favorisée. Lorsqu’elle se trouve devant une
Constellation reliée à l’élément eau, ce sont les feuilles qui se développeront le mieux, les fruits pour les constellations
de chaleur et la fleur pour les constellations d’air/lumière.  
Si on veut se servir des astres pour prévoir le temps ou intervenir dans les vignes, il faut retenir en priorité les aspects majeurs et en premier le Soleil et ensuite la Lune. Si deux aspects se contredisent, c’est le plus puissant
qui l’emportera.
Quelques pistes pour réfléchir.
Soleil :traditionnellement chaud et sec, suivant la rencontre qu’il fera. Soleil/Jupiter donnera un temps chaud contre un Soleil/Saturne apportera un air plus frais
Lune :nature froide et humide n’exerçant qu’une influence en contact avec une autre planète. Un trigone de la Lune/mars produira un temps chaud, un trigone Lune/Vénus un temps froid et humide
Mercure :planète froide et sèche, favorise les vents et des temps dits capricieux…
Vénus :planète froide et humide, elle annonce une phase d’ondées et de temps doux
Mars :montée rapide des températures, temps chaud et sec
Jupiter :planète chaude et humide qui fait monter le thermomètre
Saturne :climat froid et sec
Uranus :Temps instable, qui peut aller du chaud ou froid assez rapidement
Neptune :Douceur et humidité
Pluton :associé parfois aux violents orages et aux ouragans …
Les vents ne sont pas à négliger
- Le vent d’est : le feu => Chaud et sec
- Le vent d’ouest : l’eau => froid et humide
- Le vent du sud : la terre => chaud et humide
- Le vent du nord : l'air => Froid et sec
L’astrologie pratique dans le chapitre 23 : l’astrologie Météorologique  Nicholas Campion  
C’est en cours de sociologie et d’ethnologie avec monsieur Erny à Strasbourg dans les années 1980 que j’ai appris cela grâce à sa grande connaissance des Dogons et des Maoris et à mes lectures, en particulier celles de
Marcel Griaule et de Rudolf Steiner.
La pleine Lune offre l’éclairage maximum, propice à la manifestation des expériences extérieures. C’est le moment où l’on peut voir « ce que cela donne » que ce soit le grapillon de l’année qui "dit" la récolte prochaine, le
bourgeon de l’année qui dès la chute des feuilles en novembre se montre ou que ce soit le bourgeon au printemps, la fleur en mai , "la montre" qui est la grappe en formation dès Juin ; il est intéressant de s’y pencher au
moment de la pleine lune.


La lune descendante est toujours un moment d’intégration, de compréhension, de croissance intérieure vers la terre ou peut être même  vers nous même !  C’est un temps de récolte, puis vient un nouveau cycle.

La dernière lune descendante du cycle en vert de la vigne se situe en août, cette lune signale l’aoûtement qui transforme les brins nouveaux en brins brunâtres  dit « aoûtés », ce sont ces brins qui seront supprimés en grande partie durant la taille et les plus robustes constituerons la future charpente sur laquelle pousserons les nouveaux brins pour la récolte future.

Dans ce rythme, on distingue deux phases essentielles : pendant 15 jours la Lune est croissante (on parle de « Lune jeune » ou encore de « Lune tendre »), puis les 15 jours suivant la Lune est décroissante (on parle de « Lune vieille »).Ce rythme concerne en priorité les plantes riches en eau telles que dans le maraîchage et son action est plus marquée par temps humide. Les plantes appartiennent à l'une ou l'autre de ces catégories selon la partie de la plante utilisée : il convient alors de les semer et de les soigner préférentiellement aux dates feuille, fruit, fleur ou racine. Je vous donne un tableau succin : il vous suffit de rechercher sur Internet système Déméter pour avoir plus d’informations.

Type de plante

Forces en mouvement

Plantes fruits / graines

Feu

Plantes fleurs

Air

Plantes feuilles

Eau

Plantes racines

Terre

Au cours de son cycle mensuel, la Lune arrive à sa position la plus basse (au sud). À partir de là, elle devient ascendante et décrit dans le ciel un arc de cercle chaque jour plus grand et plus élevé : c'est le printemps lunaire. Durant cette période, la montée de sève est plus forte, les forces de croissance plus grandes dans les parties aériennes, il y a plus de vitalité. C’est une période favorable pour les semis, la pulvérisation, la récolte des légumes-feuille et des fruits (le matin), la récolte des parties aériennes des plantes.

Une fois parvenue au point le plus élevé de sa trajectoire mensuelle (nord),  la  Lune devient descendante : on parle d'automne lunaire. L'activité est plus intense en dessous de la surface du sol. C’est la période favorable pour la taille des arbres et des haies, la réalisation et l'apport de compost, l'application de fumure.  C’est aussi la période de plantation, repiquage, rempotage et la récolte des légumes-racines. Une situation d'apogée apporte une intensification des forces solaires et favorise l'élément Air / Lumière : il faut alors éviter la pulvérisation.

En respectant ce minimum d’attention à la terre nature, nous pouvons éviter beaucoup d’erreurs et produire plus sainement. Rudolph Steiner propose dans ses conférences  une interprétation de l'action de la Lune à ces moments précis au travers de l'influence sur la vigueur des plantes mais aussi des parasites.

Le rythme des nœuds lunaires est également important. Les nœuds (ou axe du dragon) correspondent au point de l'orbite de la Lune lorsqu'elle traverse l'écliptique de la Terre. La Lune coupe deux fois par mois l’elliptique, soit une fois en montant (nœud ascendant) et une fois en descendant (nœud descendant). Ces moments peuvent avoir une influence négative sur le monde vivant. Je ne rentre pas dans les détails, mais parfois il est déconseillé d'entreprendre des travaux  surtout ceux touchant le sol, les plantes, la récolte ou la transformation des produits agricoles durant les quelques heures qui encadrent les nœuds.

Mercure et Vénus  provoquent  des nœuds défavorables de 24 à 36 heures avant et 12 heures après. Les effets des nœuds sur Jupiter et Saturne peuvent durer jusqu'à trois jours.

Si vous êtes intéressés par mon travail vous pouvez me contacter par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 


 

LA VIGNE ET SES SYMBOLES

 
111

Propriété de l’homme, la  bouteille est le plus souvent ouverte par lui, offerte par lui. Le vin est distribué dans les verres aux invités, mais si vous buvez à la cave « entre hommes » seul UN verre passe de mains en mains pour goûter.
Dans la maison, la bouteille est  toujours offerte par l’homme, du moins en milieu vigneron traditionnel en Champagne (sans parler des grandes maisons de Champagne).


En pays viticole, si la femme doit servir du vin, c’est en l’absence de son mari (c’est ainsi que les Veuves en Champagne ont eu leur statut).
On ne doit pas boire à la bouteille, non seulement parce que le champagne mousse, et risque de faire une grande gerbée, mais parce que la bouteille est symboliquement la femme puisqu’elle est un contenant.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


1

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Les nuits de gelées par exemple, l’homme se comporte comme un père avec sa vigne et mon mari n’est pas le seul à « sentir le froid » les nuits de printemps lorsque la future récolte qui n’est qu’un bourgeon «gèle  de  peur ! Ainsi, les après-midi d’été avec leurs orages violents et dévastateurs parfois, il n’est pas rare de voir nos hommes scruter et implorer le ciel ainsi que Saint Vincent afin qu’il protège les vignerons. Bien sûr, il en va du porte-monnaie, mais aussi du labeur d’une année et cela s’appelle l’honneur du travail d’un vigneron !

11

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Dans toutes les régions, au moment des vendanges, il y a une sorte de gaieté remarquée uniquement à ce moment-là. Les vendangeurs et les vendangeuses se taquinent  dans un langage d’allusions équivoques, qui  en d’autres périodes en ferait  rougir la plupart d’entre nous.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Patricia Huckel Millet

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.